Vous êtes ici : Accueil > Nos offres > Visites en français > Visite guidées de Douai et du musée de la Chartreuse
Publié : 3 mars 2015

Visite guidées de Douai et du musée de la Chartreuse

- vos guides

Dominique Le Thanh Françoise Caillet Mangin
voir sa page 2.2.1 Françoise CAILLET - MANGIN
tél : 06 72 28 90 58 tél :

Le musée de la Chartreuse

Installé depuis 1958 dans l’ancien cou­vent des Chartreux, le musée est com­posé de plu­sieurs bâti­ments : l’hôtel d’Abancourt (1559) et l’aile édifiée par la famille de Montmorency (1608), domi­née par une haute tour carrée. Ces deux faça­des de style Renaissance fla­mande, alliant la pierre et la brique, sont ryth­mées par des fenê­tres à meneaux, sur­mon­tées de fron­tons, alter­na­ti­ve­ment trian­gu­lai­res ou cin­trés.

...../...

Les col­lec­tions du musée de Douai, qui com­pren­nent de nom­breu­ses pièces de pein­tu­res, sculp­tu­res, objets d’art et arts gra­phi­ques, allant de la fin du Moyen-âge à nos jours, ont été cons­ti­tuées à partir d’œuvres sai­sies dans les églises et les monas­tè­res à la Révolution (en par­ti­cu­lier le Polyptyque d’Anchin par Jean Bellegambe).

Au cours du XIXème siècle, les col­lec­tions s’enri­chis­sent et se diver­si­fient grâce notam­ment à des legs impor­tants : le sculp­teur Théophile Bra donne en 1852 son fonds d’ate­lier, com­pre­nant sta­tues, esquis­ses et des­sins ; le doc­teur Escallier lègue en 1857 un ensem­ble de 176 tableaux fla­mands et hol­lan­dais ; Foucques de Wagnonville fait don de son impor­tante col­lec­tion réunie en Italie ; Jean-Baptiste Fortier laisse une somme d’argent qui permet d’ache­ter des oeu­vres de Véronèse, Rubens, Courbet ou Jules Breton.